CÔTÉ LOISIRS AUTO

Actualités du secteur automobile, Essais constructeurs, Bons plans, Locations de voiture au meilleur prix, etc. @Antilope Productions

Mazda vise 200.000 ventes à moyen terme en Europe

Mazda vise 200.000 ventes à moyen terme en Europe

Jeff Guyton, président et CEO de Mazda Europe, vient de confirmer le rôle clé du marché européen dans la stratégie du constructeur japonais, tout en avançant de solides arguments pour une croissance à long terme.

Après plusieurs années de déficit et des volumes en baisse, Mazda renoue avec la rentabilité. A la clé : des produits de plus en plus rentables et une politique de réduction de coûts particulièrement bien menée. Sur son exercice clos le 31 mars 2014, Mazda enregistre un profit record de182 milliards de yens (1,36 million d'euros). C'est trois fois plus que l'exercice précédent et c'est12% de plus qu'en 2008 qui avait été une très belle année. Déjà en avance sur ses objectifs définis dans son plan de redressement 2012, Mazda pourrait afficher un profit de 210 milliards de yens pour l'exercice en cours.

Mazda compte vendre 1,5 million d'unités dans le monde d'ici 2016, un volume proche des marques premium que sont BMW et Mercedes-Benz. L'an dernier, les ventes ont progressé de 23% en Europe pour franchir la barre des 200.000 véhicules commercialisés.

Avec la construction d'une toute nouvelle usine au Mexique qui vient renforcer les sites du japon, de Chine, de Thailande et de Russie, Mazda se dote d'une production toalement orientée vers l'international. Cette base de production élargie contribue non seulement à améliorer la logistique mais également à réduire les risques de change. En outre, la société a optimisé son efficacité opérationnelle par le biais d'une ingénierie de pointe, lui garantissant un haut niveau de flexibilité contrebalançant son envergure moyenne.

En Europe, les activités du constructeur sont soutenues par un réseau particulièrement solide, efficace et rentable de filiales détenues en propriété exclusive, qui réalisent 98 % des ventes dans la région.

Cette organisation permet à l'entreprise de viser une croissance rentable tout en proposant une expérience client des plus homogènes. Mazda a jeté les bases de sa croissance durable lors de la crise financière mondiale en se concentrant sur ses relations avec ses concessionnaires et partenaires financiers. Ainsi, elle a pu bénéficier de crédits suffisamment importants avec des conditions profitables pour le réseau, tout en conservant des liquidités et en maîtrisant ses coûts financiers.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Côté Loisirs Auto

Côté Loisirs Auto est une édition numérique d'Antilope Productions
Voir le profil de Côté Loisirs Auto sur le portail Overblog

Commenter cet article